Toulouse. IGE+XAO, une inauguration sous haute croissance

 

TOULECO

 

pdf-download-fr

Le groupe spécialiste des logiciels de conception d'installations électriques inaugure son nouveau siège social sous
les meilleurs auspices. L'exercice 2013-2014 s'est clôture sur une rentabilité nette proche des 20%.

Ce vendredi 24 octobre, IGE+XAO a deux bonnes raisons de sabrer le champagne. La SSII célèbre son installation dans les locauxqu'elle a fait édifier sur la zone des Ramassiers à Colomiers. 2000m2 sécurisés avec possibilité d'extension. « Nous sommes enfin chez nous », précise malicieusement Robert Grèzes, directeur de la R&D et associé de Charles Baudron et Alain Di Crescenzo dans l'aventure de cette entreprise florissante.

Les résultats ont été publiés ce jeudi 23 octobre : avec un chiffre d'affaire établi à 26,2 millions d'euros, en progression de 6,9%, et un résultat net de 5 millions d'euros en hausse de 10%, « IGE+XAO franchit pour la première fois la barre des 25% en rentabilité opérationnelle », souligne Alain Di Crescenzo.

Les trois hommes savourent leur fierté. Et Alain Di Crescenzo décline le bilan d'un exercice sans faute : « +19,3% de
rentabilité nette, 27,3 millions d'euros de trésorerie, aucune dette, 390 salariés dans le monde dont 131 en France, trente sites dans dix-huit pays, 40.000 clients et 80.000 licences installées, 25 % du chiffre d'affaires consacrés à la R&D, deux opérations de croissance externe. » Les points forts du groupe qui permettent d'expliquer le dynamisme de l'activité selon les dirigeants : « Sur un marché de niche comme le nôtre, pour y demeurer fort, il faut faire de l'innovation, de la rapidité, de l'internationalisation etde la base client. »
Autant de leviers actionnés chaque année. Pour lexercice 2013-2014, IGE+XAO est ainsi devenu majoritaire au capital de son distributeur danois IGE+XAO Nordic A/S et a acquis également 80% des parts sociales de ProsystSAS à Valenciennes.
« Une sociéte qui fait beaucoup de R&D et qui va devenir très rentable », claque Alain Di Crescenzo. « Quand nous
achetons, c'est-à-dire quand Alain est d'accord pour une acquisition, c'est que c'est hyper rentable pour IGE+XAO », insiste Charles Baudron, amusé «Oui, ça doit rapporter à notre société et apporter de la valeur pour nos clients », continue Alain Di Crescenzo.
Fort de ses fondamentaux, le triumvirat de direction indique que de nouvelles implantations à l'étranger sont prévues en 2015 ainsi que le lancement de versions logicielles intégrant entre autre l'offre de Prosyst. Ce 24 octobre au soir sera également l'occasion d'annoncer le retrait progressif de Robert Grèzes. Un événement majeur pour ses associés qui dressent un bilan touchant de leur parcours commun « Nous avons commencé avec l'argent de nos papas, aujourd'hui nous sommes coté en bourse ! »


Nathalie Malaterre

 

Nous contacter

En utilisant ce site, vous consentez à notre utilisation de cookies afin de rendre les statistiques.