Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2000-2001

CA export sur 9 mois : +13%.

Sur les neuf premiers mois de l'exercice 2000/2001, IGE+XAO confirme son rythme de croissance élevé à l'étranger avec une progression de 13 % de son chiffre d'affaires à 15 millions de francs contre 13,3 en 1999/2000 (soit 19% de croissance moyenne sur 2 ans).
En France, sur le 3ème trimestre et conformément aux prévisions de la société, le chiffre d'affaires a dépassé le niveau d'activité de l'exercice précédent atteignant prés de 18 millions de francs contre 17,4 millions en 1999/2000.
Sur les trois premiers trimestres et, malgré d'une part, la progression exceptionnelle enregistrée un an plus tôt et d'autre part, l'impact du passage aux 35 heures, l'activité totale progresse de 4% à 64 millions de francs.
Concernant les nouveaux projets initialisés, le lancement en début d'exercice du logiciel SEE TECHNICAL, proposé à moins de 1 000 francs sur Internet, confirme la pertinence de la stratégie du Groupe sur ce média avec d'ores et déjà, près de 1 000 licences vendues à travers le monde.
Enfin, sur l'exercice et bien que la conjoncture économique mondiale soit non propice aux investissements, la société confirme son objectif de bénéfice net compris entre 6% et 8% du chiffre d'affaires.

IGE+XAO c'est aussi :
- une expérience de plus de 15 ans dans la fourniture de solutions complètes et intégrées pour la conception et la maintenance d'installations électriques,
- 230 collaborateurs implantés sur 17 sites et dans 9 pays,
- plus de 25 000 logiciels vendus dans le monde,
- une solide structure financière avec une trésorerie de plus 30 millions de francs et un faible endettement (1,5 millions de francs)
- la 8ème valeur technologique cotée à la Bourse de Paris, tout marché confondu, pour le niveau de son rendement financier global (d'après une étude du Journal des Finances publiée le 21 avril 2001)
- un rapport cours/bénéfices égal à 15,5 (sur la base d'un cours à 9 euros).

En utilisant ce site, vous consentez à notre utilisation de cookies afin de rendre les statistiques.